Pour comprendre le Sacré, il nous faut remonter à l’aube de l’humanité : l’époque paléolithique. Soumis aux cycles de la Nature, les Hommes chasseurs-cueilleurs vouaient un véritable culte à la Terre Mère, qu’ils considéraient naturellement comme Energie Féminine. Le Féminin représente ainsi la Vie, la Source créatrice tandis que le Masculin représente la Structure. Pour aboutir à une parfaite Harmonie, tous deux doivent être équilibrés.

Le Féminin Sacré est une invitation à la Libération féminine et au Respect de notre Terre Mère aussi nommée Pachamama, Gaïa, Orenda, Agdistys, la Déesse Triple, etc. La femme qui renoue avec son Corps et sa Conscience, est capable de révéler toute sa Puissance Créatrice et sa Sensualité. Elle porte un regard sans haine sur le monde, empli d’Amour et d’Empathie.

Tribal Women

Women & Nature